Soft lack
Nolte à la maison

Homestory: Tout en noir sur les toits de Munich.

Je m'appelle Sarah (@rooftopflat), j'ai 27 ans et je vis avec mon compagnon à Munich dans un appartement 3 pièces en attique. En 2019, nous avons décidé, compte tenu des prix des loyers exorbitants à Munich, de placer notre argent en devenant propriétaires. En janvier 2019, nous avons trouvé l’appartement de nos rêves, actuellement à l’état de gros oeuvre. Nous avons acheté notre bien clés en mains auprès du promoteur et avons pu ainsi prendre part au plan, à la planification électrique et à l’agencement. La remise des clés a eu lieu en décembre 2019. Notre appartement est situé au 2ème étage, le dernier étage de l’immeuble. En plus des 3 pièces sur une surface habitable d’environ 70 m², nous disposons de deux toits-terrasses. La grande terrasse est attenante à la cuisine et a une surface de 28 m². Cette terrasse est, en été, une grande extension du séjour. La petite terrasse est, avec une surface de 14 m², également relativement spacieuse. Nous utilisons cet espace principalement pour cultiver nos légumes. Malgré un vaste espace extérieur, l'espace de vie est relativement petit, comme beaucoup de logements dans les grandes métropoles. Nous avons aménagé notre cuisine, notre séjour et salle à manger sur une surface d’à peine 26 m². Grâce à un agencement approprié, on peut très bien aménager un petit appartement sur le plan esthétique et fonctionnel.

1. Façades noires, plan de travail noir, ce n’est pas ordinaire. Comment se fait-il que tu aies choisi une telle cuisine ?
Tout simplement : parce que ça nous plaît. Personnellement, je ne suis pas fan de ce qui est « ordinaire ». Je trouve que le noir est à la fois intemporel et surprenant. J'ai voulu conférer un caractère et une valeur d’identification à notre appartement pour en faire justement « notre » appartement. Avec notre touche personnelle. La cuisine noire entre dans cette logique ; elle est l’élément central de notre appartement.

2. Selon toi, comment devrait-on agencer l’espace de vie quand on a une cuisine ouverte avec une décoration noire ?
Personnellement, j'ai choisi, en dehors de la cuisine, un espace de vie clair, avec quelques notes noires pour créer une entité. Pour cela, j'ai associé bois et teintes chaudes car je voulais créer une atmosphère cosy dans un espace ouvert convivial. En matière d'aménagement et de décoration, il n’y a généralement pas de « juste » ou de « faux ». Il vaut mieux rester fidèle à soi-même et choisir ce que l’on préfère. Et pas forcément ce que l’architecte, l'artisan, la famille ou le voisin nous dit.

3. Comment fais-tu pour que ta cuisine ne paraisse pas trop sombre ?
Le mot magique : La lumière ! Notre cuisine se trouve juste à côté d’une baie vitrée de 3,20 mètres de largeur. Le jour, la cuisine est l’espace le plus lumineux de tout l'appartement. À la tombée de la nuit, nous allumons la lumière. Nous avons installé une rampe lumineuse à intensité variable sous les éléments muraux, avec un éclairage indirect sur l’évier et le plan de travail.

4. Quels sont tes conseils décoration pour une cuisine noire ?
Moins il y en a, mieux c’est. Je n'aime pas tellement qu’il y ait trop de choses sur le plan de travail. Une cuisine noire parle d’elle-même, on n’a donc pas besoin de beaucoup de déco. J'aime bien poser un vase avec des fleurs fraîchement coupées ; il y a aussi toujours un joli dessous de plat sur l’îlot central pour que l’on puisse rapidement poser quelque chose de chaud. Je le considère également comme un objet de décoration 😊 C’est, pour moi, amplement suffisant.

5. Quels sont les avantages qu’offre une cuisine noire et qu’une cuisine blanche ne peut offrir ?
La cuisine noire me correspond mieux sur le plan visuel qu’une cuisine blanche. En fait, c’est tout 😉. Il était important, pour moi, de choisir une cuisine qui me plaise, qui réponde à mes attentes et dans laquelle je me sente bien chaque jour, et non pas simplement un lieu facile à nettoyer et à entretenir. Je suis honnête : une cuisine noire, il faut vraiment la VOULOIR.
J’entends souvent des commentaires comme « C’est joli mais on voit chaque grain de poussière » ou bien « On n'a jamais fini de nettoyer toutes les marques de doigts ». La poussière n’est pas vraiment un problème en soi. On ne voit pas la poussière sur un plan de travail mat et structuré (à l’inverse d’une table de cuisine noire brillante). De plus, il faut prendre en compte le fait que l’on cuisine presque tous les jours et que la cuisine est donc nettoyée chaque jour. En revanche, les marques de doigts sur les façades sont visibles. Si l’on est pointilleux sur ce point, je déconseillerais une cuisine noire. Lorsque les marques de doigts me dérangent, je les nettoie avec du produit vaisselle ou du nettoyant pour vitres et du papier essuie-tout. C’est rapide et facile et cela me prend moins de 10 minutes par jour. Je l'ai choisi en toute conscience et j’accepte de prendre 10 minutes pour nettoyer les façades. Ainsi, je me réjouis chaque jour de l'aspect de ma cuisine 😊. Cependant, la décision en ce qui concerne le nettoyage et l’aspect est personnelle.

6. Quelles façades et quels plans de travail sont installés dans la cuisine ?
Nous avons choisi les façades en SOFT LACK noir et le plan de travail Noir Pro.

7. Qu’est-ce qui était indispensable dans la cuisine ?
Je ne voulais pas avoir un micro-ondes sur le plan de travail. C’est pourquoi nous avons prévu un meuble pour micro-ondes. Vu que nous ne voulions pas non plus une grande hotte aspirante, nous avons choisi une table de cuisson avec aérateur, c’est-à-dire une aspiration intégrée.

8. Comment as-tu réussi à créer un espace de rangement maximum dans ta cuisine ?
Nous avons planifié une cuisine plus grande que celle qui était prévue par l'architecte. Quand on achète un appartement en copropriété, les possibilités d’aménagement et/ou les idées d’agencement de l'architecte sont souvent déjà dessinées sur les plans que l’on reçoit. Ainsi, la table devrait se trouver à l’endroit de notre îlot central. Nous savions dès le début que nous aimerions avoir un îlot et que nous aurions besoin de plus de place pour la cuisine. Nous avons donc choisi un autre endroit pour la table et avons fait poser un câble électrique pour l’îlot. Mon premier conseil serait donc le suivant : Toujours demander les plans prédéfinis et réfléchir à la question de savoir s’il n’existerait pas une meilleure solution. Sinon, nous avons essayé de prévoir des portes coulissantes plutôt que des portes battantes et avons fait intégrer le four sur le plan de travail, ce qui a permis un peu plus d’espace de rangement au-dessus et en dessous du four.

9. Vivre dans un appartement à Munich implique un espace restreint. Quels conseils donnerais-tu à des personnes qui disposent également de peu de place pour leur cuisine ?
Quand on a peu de place, il vaut mieux tout d'abord ne pas stocker trop de choses inutilement. La règle suivante s'applique : Autant que nécessaire, aussi peu que possible. Si, par exemple, on est seulement à deux, a-t-on vraiment besoin de 20 tasses, 30 verres et 3 services de vaisselle ? Nous nous sommes offerts un service de vaisselle (relativement coûteux) que nous utilisons toujours. Pourquoi a-t-on besoin d'un service de vaisselle pour des occasions spéciales ? Chaque jour que l’on vit est, pour moi, une occasion spéciale 😊. C’est pourquoi je ferai un grand tri avant le déménagement et ne conserverai que ce que l’on a réellement besoin. Le même principe s'applique pour les provisions. Ne disposant pas de cellier, nous n'achetons que ce que nous consommons rapidement.

10. Comment l’élément de comptoir sur l’îlot central est-il utilisé ? Pour les amis qui regardent quand vous faites la cuisine, pour le café pris rapidement ou l’utilisez-vous comme coin repas ?
Nous utilisons le comptoir très souvent et à des fins diverses. La plupart du temps, nous l’utilisons par commodité comme coin repas car nous mangeons directement là nous nous cuisinons. Ainsi, nous ne devons pas tout porter jusqu’à la table 😊. Le comptoir est généralement trop petit pour être utilisé avec des amis. Dans ce cas, nous nous installons sur la terrasse, à la table ou sur le canapé.

11. L’inconvénient des cuisines ouvertes est souvent le bruit qu’il peut y avoir dans la salle à manger ou les odeurs qui peuvent déranger – Comment avez-vous fait ?
Le bruit pendant que nous cuisinons ne nous dérange pas. Nous n'aimons pas tellement le bruit après la cuisine seulement, c’est pourquoi nous avons choisi des appareils silencieux. Notre lave-vaisselle a 42 db. On remarque à peine qu’il est en marche. Jusqu’à présent, les odeurs n’ont jamais été un problème. D’une part parce que notre aérateur neutralise une partie des odeurs ; d’autre part, parce que nous avons une grande porte coulissante qui donne sur la terrasse, nous permettant d'aérer rapidement le petit espace et enfin nous disposons d’un système de ventilation centrale qui assure également un renouvellement d'air régulier.

12. Quel est ton détail préféré dans la cuisine ?
Nous sommes heureux d'avoir pu réaliser notre rêve d’un îlot central. Non seulement pour disposer d’un espace de rangement supplémentaire, mais aussi parce que le comptoir et la table de cuisson avec l'aérateur sont pour nous des points forts.

13. Pourquoi avez-vous choisi d'acheter un appartement précisément à Munich ?
Nous venons, tous les deux, de la campagne, d’environ 80 km de Munich. Le travail nous a amené à Munich. Bien sûr, nous aurions pu prendre un appartement moins cher un peu en dehors de la ville, mais nous voulions profiter de vivre dans une ville où l’on peut rapidement aller partout en métro et en tramway. Nous pouvons également sortir sans prendre la voiture 😉. Cet appartement 3 pièces ne sera certainement pas notre dernier domicile. Pour l’instant, l’appartement est parfaitement adapté à notre situation et à nos goûts.

14. À partir de quel moment de la construction de l’immeuble a eu lieu l’étude de la cuisine ?
Nous avons acheté l’appartement lorsqu’il était déjà à l’état de gros oeuvre. Nous avons donc réfléchi à l’agencement de la cuisine en premier, toutefois cela a pris beaucoup de temps. Nous avons fait réaliser 4 études de cuisine auprès de 4 vendeurs différents. Ce n’est que chez le dernier vendeur que nous nous sommes sentis à l'aise en termes d’offre et de conseil.

15. En tant que munichoise, cuisines-tu des plats typiquement bavarois dans ta cuisine ?
Bien sûr ! Même s’il ne s’agit pas de rôti de porc avec des quenelles de pomme de terre ou de goulasch à la bière 😉.

16. Ton compagnon cuisine et tu t’occupes de l’aménagement. Quel impact cela a-t-il eu sur la planification de votre cuisine ?
C’est exact, bien que, chez nous, ce soit lui qui cuisine, j’ai été la force directrice en ce qui concerne l’étude de cuisine. Il était aussi très content de ne pas devoir s’occuper de l’aménagement. Nous avons cependant pris toutes les décisions ensemble et je n'aurais jamais choisi quelque chose qu’il n'aurait pas voulu.

17. Que signifie pour toi la vie dans la cuisine ?
Nous avons une cuisine ouverte, qui est intégrée dans l’espace de vie. Notre vie se déroule en grande partie dans cet espace. La cuisine est le pivot et la pierre d'angle, qui est généralement le plus admiré par nos invités (principalement à cause de la couleur, bien sûr 😊). Dans la vie quotidienne, nous utilisons la cuisine chaque jour. Nous prenons notre repas principal le soir. À midi et le matin, nous prenons en général seulement un en-cas. En raison de l’espace restreint, j’ai tendance à ouvrir le réfrigérateur et le tiroir des friandises entre les repas 😉.

18. Comment décrirais-tu ton style d’aménagement ?
Un mélange d’un peu de scandinave, d’un peu de minimaliste, d’un peu de naturel.

19. Pourquoi le noir, le blanc, le gris sont tes couleurs ?
Actuellement, j'ajouterais dans la liste également le beige et en général les teintes naturelles. Je trouve qu'avec une base neutre, toutes les possibilités existent en matière de décoration, même si les goûts changent. Ainsi, on reste sur la même base et on peut, en changeant des petits détails, transformer tout l’appartement.

20. Sur tes photos, on voit beaucoup de plantes comme éléments de décoration. La nature joue-t-elle un rôle important dans ta vie ?
Absolument. Non seulement j’adore les matériaux naturels, comme le bois, le marbre ou la laine, mais je trouve aussi que les plantes rendent un espace de vie particulièrement agréable. Elles créent une ambiance, enlèvent le côté « strict » ou « vide », elles paraissent sans trop s’imposer. De plus, elles assurent un climat agréable dans l’habitat.