Cuisine Michael Jung
Nolte à la maison

Homestory : vivre parmi les chevaux

Michael Jung (@michaeljungofficialnews) est un champion olympique multiple en concours complet. Avec sa épouse Faye Füllgraebe (@faye4.4.21), physiothérapeute animalière, il partage non seulement l'amour des sports équestres mais aussi un appartement confortable dans la ferme de la Reitschule Jung, en Forêt-Noire. Ce n'est que récemment que le couple a agrandi l'étage supérieur de la ferme équestre de Horb-Altheim. Michael et Faye en disent plus sur eux et leur maison dans cette interview :

1. Michael, parlez-nous brièvement de votre ferme, de la maison et de la façon dont vous avez aménagé l'étage supérieur de la ferme équestre.
La ferme est ma maison aussi loin que je m’en souvienne. Nous sommes arrivés ici peu après ma naissance. Le bâtiment est alors devenu une maison multi-générationnelle, pour ainsi dire. Mes grands-parents, malheureusement décédés depuis, vivaient alors à l'étage.

Pour moi, la ferme est un foyer. Ici, je suis dans mon élément. Mon père, qui participait avec succès aux concours, a construit le centre équestre et m'a formé dès mon plus jeune âge. Jusqu'à aujourd'hui, nous avons géré le centre équestre comme une entreprise familiale.

Faye vient elle aussi d’une famille passionnée par l’équitation. Elle a emménagé avec moi en 2013. Ce qui nous unit, c’est non seulement le concours complet mais aussi le travail ici à l'écurie. En tant que physiothérapeute animalière indépendante, Faye s'occupe de notre bonne trentaine de chevaux.

Faye et moi, nous nous sommes fiancés fin novembre. L'aménagement de l'étage supérieur est une nouvelle étape de notre vie. Nous aimerions réaménager notre maison pour notre avenir commun.

2. Quels sont les désirs et les préférences qui ont façonné le style de votre logement ?
Ici, à l'étage supérieur, les goûts d'une autre génération, qui s'est meublée différemment et a aussi construit différemment, étaient encore très présents. Après le décès de mes grands-parents, j’ai tout laissé en l’état. Cependant, le moment de procéder à une rénovation était venu. Le logement devrait être globalement plus moderne. Pour nous, cela comprenait par exemple un espace de vie ouvert et des couleurs plus claires.

3. La cuisine et le salon sont des espaces ouverts. Était-ce également le cas auparavant ?
Non, nous venons de faire les travaux. Nous voulions que l’espace soit plus ouvert et plus grand, avec des transitions douces. Cela correspond mieux au mode de vie actuel et au fait que l'on passe beaucoup de temps dans la cuisine mais que l'on ne veut pas s'y enfermer pour cuisiner, qu’on veut aussi se retrouver de temps en temps pour prendre un café. L’espace devait donc être le plus accueillant et le plus confortable possible.

4. Quel rôle a la cuisine dans votre maison ?
Nous aimons cuisiner et sommes très sociables. C'est pourquoi, pour nous, la cuisine est un peu le centre de la vie. Elle constitue l'endroit idéal pour les conversations et les soirées agréables. Je pense que nous allons y passer beaucoup de temps avec notre famille et nos amis. J’ai vraiment hâte que ça se réalise.

5. Qu’est-ce qui ne devait pas manquer dans votre cuisine ? Qu’est-ce-qui était particulièrement important pour vous ?
Déjà dans le passé, les gens se réunissaient autour du « foyer domestique » et il en est de même pour nous. Pour nous, la cuisinière et le four étaient des points centraux de la planification. Comme tout ce qui se trouve dans notre cuisine, les appareils et les hauteurs de travail associées sont adaptés individuellement à notre cas. Nous nous sentons donc à l'aise et nous en profiterons.

6. Avez-vous dû prendre en compte un élément particulier pour la planification de la cuisine ? Le bâtiment est probablement relativement ancien, non ?
La ferme a une quarantaine d’années. Lorsque nous avons démoli le mur pour obtenir un plan d'étage ouvert, une poutre en acier a été utilisée pour stabiliser l’ensemble. Nous avons dû en tenir compte. La planification a également été adaptée aux particularités de l’espace. Nous étions cependant très libres dans la conception.

7. L'îlot de cuisine est équipé d'un comptoir intégré. Pour un en-cas, quand il faut aller vite, ou êtes-vous plutôt des épicuriens quand il s'agit de manger ?
Tout dépend de l’heure. Le matin et à midi, nous sommes le plus souvent pressés. Nous devons faire vite. Le comptoir est idéal pour boire un café ou prendre un petit repas pendant la pause. Le soir, à la fin de la journée de travail, le calme revient. Nous avons plus de temps pour cuisiner. C'est alors que le gourmet qui sommeille en nous se réveille car nous aimons aussi nous régaler.

8. La table de cuisson à dispositif aspirant intégré, le refroidisseur à vin intégré sur le côté, les façades sans poignées et les lignes précises témoignent d'un design moderne et épuré. Qu’est-ce qui vous a inspiré ce style pour la cuisine ?
Au début, nous avons beaucoup navigué sur Internet. Nous avons aussi consulté de nombreux catalogues. De cette façon, nous avons déjà pu nous faire une assez bonne idée de ce qui nous plaisait. Cependant, ce qui a été vraiment décisif, ce sont les conseils professionnels et amicaux de notre cuisiniste qui a transformé les nombreuses idées en une cuisine qui nous convenait.

9. Les façades en aspect ciment sont associées à des éléments en bois, ce qui apporte de la chaleur dans la cuisine. La cuisine est-elle un refuge pour vous après des journées de travail stressantes ?
C’est bien le cas et la cuisine est l'endroit le plus agréable du logement.

10. Avez-vous du mal à vous détendre, vous qui vivez dans une ferme où il y a beaucoup d'agitation ? Qu’est-ce qui vous aide à trouver le calme ?
Il n’est pas si difficile que ça de se détendre. Nous apprécions notre vie telle qu’elle est. Il est vrai que nous ne connaissons rien d'autre et que nous aimons ce que nous faisons. En outre, le paysage est fantastique ici, dans la Forêt-Noire et près du Neckar. Nous aimons vivre là où d’autres passent leurs vacances !

11. En dehors des formations, des voyages et de l'agitation des rendez-vous, avez-vous le temps de profiter de vos quatre murs ?
Il reste en réalité peu de temps. Nous sommes souvent en déplacement. Dans ces conditions, il est d’autant plus important d’avoir un lieu où l’on peut retrouver le calme et se détendre. La devise « Il n'y a pas de plus bel endroit que la maison ! » s’applique très bien à notre cas.

12. Comment avez-vous découvert Nolte Küchen ?
Par l'intermédiaire de notre ami cavalier Marcus Ehning qui entretient une relation de longue date avec Nolte Küchen. Sa jument championne « Noltes Küchengirl » est quasi légendaire... Auparavant, nous ne nous étions pas beaucoup intéressés à la question de la cuisine. C'est pourquoi l’impulsion de Marcus a été un bon début.

13. Que signifie pour vous « la vie dans la cuisine » ?
La cuisine est un lieu agréable. On peut y préparer et y manger tout ce dont on a envie. Ce n'est pas toujours le cas lors des déplacements. Surtout lors des concours, on dépend du service de restauration. En revanche, à la maison, nous pouvons cuisiner comme bon nous semble, non seulement pour nous-mêmes mais aussi pour notre famille et nos amis qui ne manqueront pas d’animer notre cuisine ! Ici, nous pouvons faire ce que nous voulons, faire une coupure et nous détendre.

14. 2021, les Jeux olympiques approchent. Michael, devez-vous suivre un régime alimentaire spécial en tant que champion de concours complet ? Cela influence-t-il votre manière de cuisiner ?
Le poids, le régime alimentaire et la forme physique sont bien sûr importants. Cependant, je l'ai déjà suffisamment intériorisé pour que cela n'influence pas beaucoup ma cuisine. Notre alimentation est simplement saine et équilibrée.

15. Lequel d'entre vous cuisine le plus ?
Faye, assurément !

16. 16. Avez-vous aussi déjà préparé quelque chose pour vos chevaux dans la cuisine ? Par exemple des recettes de friandises ou autres ?
Bien sûr ! N’avons-nous pas dit que nous cuisinions pour la famille et les amis ? :))