Cuisine en forme de G
Conseils et astuces

Vous avez toujours rêvé de posséder un îlot ?

Aperçu des formes de cuisines

La cuisine parfaite ne doit pas seulement être belle, mais aussi offrir les meilleures conditions de travail. Idéalement, les zones fonctionnelles pour cuisiner, laver la vaisselle et de stockage sontplacées en forme de triangle. En règle générale, la distance entre les zones correspond à deux fois la longueur du bras.

 

La forme exacte du triangle dans le cas concret et la possibilité de le réaliser dépendent des conditions de la pièce. Une cuisine bien conçue tient également compte des besoins des utilisateurs, de leurs habitudes de cuisine et de vie, ainsi que de l'espace de rangement dont ils ont besoin. L'objectif est d'utiliser au mieux l'espace disponible et - si possible - de le rendre aussi accueillant. À cette fin, différentes formes de cuisines sont disponibles.

La cuisine en I

La cuisine en I ou en une seule ligne est idéale pour les ménages d’une personne et les pièces petites et étroites. Elle doit mesurer au moins trois mètres de long afin de permettre d'intégrer toutes les fonctions importantes. Prévoyez également des armoires hautes et murales pour obtenir un maximum d'espace de rangement. Notre conseil supplémentaire : utilisez aussi la zone du socle ! Des tiroirs et des coulissants spéciaux sont disponibles à cet effet. La cuisine en I est, en comparaison, l'option moins chère pour créer une cuisine simple et fonctionnelle. Cependant, elle offre une surface utile relativement réduite et l'espace de travail est limité. Il est donc d'autant plus important de planifier minutieusement les exigences auxquelles la pièce doit au moins répondre.

La cuisine en I

La cuisine en parallèle

Avec un espace d’au moins 8 mètres carrés, vous serez déjà plus à l'aise. Ici, vous pouvez planifier un deuxième linéaire. La distance entre les armoires en face à face doit être d'au moins 120 centimètres. Cela vous permet d'ouvrir confortablement les tiroirs et les portes et d’éviter qu'ils n'interfèrent entre eux. Dans les cuisines parallèles, il est préférable de prévoir les armoires murales ou les armoires hautes d'un seul côté. Sinon, l'ensemble a rapidement un aspect trop surchargé.

La cuisine en parallèle

La cuisine en L

En fonction de la pièce, il est aussi possible de disposer les armoires en angle. L'avantage d'une telle cuisine en L : elle s'adapte à presque toutes les pièces de taille moyenne et est idéale pour le triangle d'activité. Dans les aménagements ouverts, la forme en L peut faire fonction de paroi de séparation quand l'un des côtés fait saillie dans la pièce. Si vous disposez d'au moins 12 mètres carrés, vous pouvez alors facilement intégrer un coin repas. Dans tous les cas, il est important de ne pas sacrifier l'espace dans le coin. En fonction de l'emplacement des raccordements, vous pouvez penser à un évier correspondant. Vous pouvez aussi choisir un meuble qui utilise l'angle de façon efficace et ergonomique, par exemple le « Le Mans ». Par ailleurs, cela s'applique également aux cuisines suivantes en forme de U ou de G.

La cuisine en L

Cuisine en U

La cuisine en U est parfaite pour les pièces carrées à partir d'environ 10 m². Elle est idéale pour travailler de manière ergonomique et sur de courtes distances. Dans ce cas, il faut prévoir un espace d'au moins 1,20 m entre les deux linéaires qui se font face. C'est-à-dire, la largeur minimale de la pièce doit être de 2,40 mètres, trois mètres étant mieux. À part cela, il y a de multiples possibilités de conception. Dans les pièces ouvertes, la forme en U peut être utilisée pour créer une cuisine spacieuse avec coin repas, par exemple. Le côté libre est idéal pour le coin repas ou un comptoir. De cette façon, l’ensemble a un aspect autonome, presque comme une pièce dans une pièce, mais en même temps accueillant et communicatif. Notre conseil pour plus de confort : la forme en U offre beaucoup d'espace de rangement grâce aux nombreux éléments bas. Les armoires hautes devraient donc être prévues sur un seul côté au maximum. Soyez également modéré avec des armoires murales afin de ne pas "surcharger" le design. En particulier dans les espaces ouverts, il est important de créer des transitions harmonieuses, par exemple en utilisant des vitrines éclairées ou des étagères.

Cuisine en U

Cuisine en forme de G

Une forme spéciale de la cuisine en U est la G, car ici une mini ligne est ajoutée à l'intérieur, ce qui est idéal pour un coin repas, par exemple. Une forme G nécessite beaucoup d'espace et est idéale pour les cuisines familiales ainsi que pour cuisiner ensemble dans de grands espaces, de préférence ouverts. Condition préalable, comme pour la cuisine en U : il doit y avoir suffisamment d'espace murale libre sans portes.

Cuisine en forme de G

L’îlot

Avec au moins 15 mètres carrés, les îlots ont besoin du plus grand espace. Ils nécessitent au moins 80 centimètres tout autour afin d'avoir un espace de circulation suffisant. Si les armoires sont connectées à un mur sous la forme d'une "péninsule", l'espace requis est légèrement inférieur. Dans les cuisines ouvertes, les îlots constituent un véritable accroche-regard à la fois esthétique et pratique. Ils peuvent être combinés avec d'autres formes de cuisines, par exemple avec une cuisine en I. Dans ce cas, il faut également prévoir un espace d'au moins 120 cm. Comme pour les éléments d'une cuisine en U ou en G qui sont disposés librement dans la pièce, il faut tenir en compte : si, par exemple, vous souhaitez placer la plaque de cuisson dans l'îlot - ce qui est très communicatif - les raccordements doivent être prévus ou déplacés en conséquence. Pensez aussi à une hotte aspirante, par exemple sous la forme d'un aérateur de plan de travail, et n'oubliez pas l’éclairage !

L’îlot

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir lors de la planification de votre cuisine !