Nolte Kuechen Homestory Header Küche
Nolte à la maison

Homestory: Tradition et modernité

Le projet initial : un appartement dans un bâtiment historique dans une grande ville, avec du stuc sur les hauts plafonds et une terrasse.
La réalisation finale : une grande nouvelle maison à la campagne, sans stuc, avec deux terrasses et un jardin.

Après plusieurs années passées dans la capitale, Julia (hanghaus15) est retournée dans sa région natale et a construit avec son partenaire une maison individuelle dans une communauté tranquille de Basse-Autriche. Le plan d'ensemble est en grande partie de leur propre conception et de nombreux travaux sur la maison et ses environs ont également été réalisés par eux-mêmes. La vue et la lumière étaient les deux principales raisons du choix du terrain. La maison, située sur une pente orientée au sud, dispose des deux. En outre, le design intérieur allie le moderne au classique et confère à la nouvelle maison un charme spécial. L'année prochaine, après l'emménagement au printemps 2021, le jardin et les aménagements extérieurs seront finalisés.

1. Dans l’un de vos posts, vous parlez de « coup de foudre » en matière de cuisine. À votre avis, à quoi cela tient-il ?
Comme c’est généralement le cas du coup de foudre, on peut difficilement l’expliquer, tout convient simplement. Précédemment, je n'avais absolument aucune idée de ma cuisine de rêve et je pensais que le choix serait un long processus. Au final, nous avons associé le classique et le contemporain. J'adore l’architecture art-déco et la conception de notre cuisine s’en inspire fortement.

2. Comment décririez-vous votre cuisine ?
Remarquable mais pas gênante, simple mais pas monotone, classique mais pas démodée.

3. On voit plutôt rarement une cuisine comme la vôtre ! Comment réagissent vos invités quand ils la voient ?

Les visiteurs sont souvent surpris, mais positivement. (du moins, c’est ce qu’ils disent 😉)

4. Est-ce que le choix d’un design aussi particulier vous a demandé un peu de courage ?
Je ne pense pas que ce design soit particulier au point qu’il faille du courage pour le choisir. Mais ce n’est peut-être pas la cuisine typique que l'on trouve dans une construction neuve en Autriche.
Je ne peux que conseiller d’éviter de trop se laisser guider par les tendances mais de s’écouter et de vraiment choisir ce qui nous plait le plus.

5. Quelle était votre idée de cuisine au départ ?
Comme je le disais, je n'avais pas beaucoup d’idées, mais je ne voulais en aucun cas une hotte aspirante visible. Un cellier séparé, juste à côté de la cuisine, était un must-have.

6. Comment s’est déroulée la planification de votre cuisine ?
Sur ce point, je dois d'abord dire que nous avons rejeté trois fois le plan élaboré pendant la phase des travaux.
Des murs ont été enlevés, des points lumineux ont été placés dans la dalle en béton, des fenêtres déplacées… et le plan de la cuisine encore modifié au dernier moment.
Ce qui nous a le plus aidé a été de reconstituer la cuisine à l’état de gros oeuvre au moyen de cartons et de simuler les processus de travail.
En collaboration avec notre conceptrice de cuisine très patiente, nous avons enfin pu trouver la solution parfaite pour nous.

7. Quel est le matériau du plan de travail ? Pourquoi avez-vous opté pour ce plan de travail ?
Nous avons choisi un plan de 3 cm d’épaisseur en quartzite blanc.
J'aime l’aspect du marbre mais l’utilisation du marbre dans la cuisine nous a été déconseillée.
La quartzite répond, de par son aspect, sa facilité d’entretien et son indestructibilité, à toutes les exigences que nous avons en matière de plan de travail.

8. Avez-vous également pensé choisir des poignées longues ?
En fait, nous n'avions pas du tout réfléchi à une alternative à nos poignées. Cependant, certains éléments ont été dotés de poignées encastrées ou de la fonction « push to open ».



9. L’élément vitrine éclairé est un véritable point de mire ! Comment en êtes-vous arrivés à ce choix ?
Comme pour le premier point, ce choix s’est fait très spontanément. Nous avons vu la vitrine en magasin et avons de suite réfléchi à l’endroit où nous pourrions l’intégrer dans notre plan. L’emplacement a aussi souvent été changé au cours de la planification. Finalement, la vitrine a trouvé une place au centre de la cuisine. La bande lumineuse peut être réglée sur blanc froid ou sur blanc chaud et, le soir, nous l’utilisons souvent comme éclairage d'ambiance.

10. Quels points ont du être observés en matière de construction compte tenu de la pente ?
La principale différence par rapport à une construction sur un terrain plan est le coût supplémentaire, engendré par la réalisation de la dalle. La pente doit être compensée naturellement pour obtenir une surface plane. Côté sud, nous avons du remblayer pratiquement un niveau complet. Une maison split-level peut être une solution dans le cas de fortes pentes.

11. Votre maison est construite dans le style Bauhaus. À quoi correspond cela précisément ?
Bien que le « style Bauhaus » n’existe pas en tant que notion à proprement parler, il est souvent couramment comparé au style contemporain en architecture et en design.
La forme se subordonne entièrement à la fonctionnalité ou bien : « form follows function ».
En fait, le style de notre maison s’inspire un peu de Walter Gropius, un fondateur du Bauhaus et des maisons de maître qu’il a conçues à Dessau.
Ce qui était important pour nous était de pouvoir utiliser deux étages complets sans pente. L’étage supérieur en porte-à-faux protège en outre l’espace de vie de la chaleur excessive en été.



12. Vous dites que vous n'aimez pas tellement cuisiner ou faire de la pâtisserie. Est-ce que votre nouvelle cuisine a un peu changé cela ? Ou bien est-ce que c’est votre compagnon qui cuisine ?
Étant donné que je reste souvent longtemps au bureau et que je rentre tard, pour être honnête, je n'ai généralement pas du tout envie de cuisiner. Souvent, je n’ai pas d’idées. De plus, je suis plutôt adepte des salades, les repas sont donc le plus souvent froids.
Mon compagnon est un peu plus disposé à cuisiner mais nous aurions tous les deux besoin d’un peu de soutien 😉

13. De manière générale, la lumière et les couleurs jouent un rôle important chez vous. D’où vient cela ?
Il est prouvé que les couleurs influent sur les sensations, elles guident le sentiment de bonheur et éveillent des émotions. Les gammes de couleurs préférées sont diverses et variées. Personnellement, j’ai toujours été fan de couleurs. Que ce soit en matière de vêtements ou d’art. Cela se reflète également dans notre maison. Hormis le plafond, aucun mur n’est blanc. En photos ou en images, j’aime souvent des maisons en blanc épuré, en noir ou en gris mais je n'aimerais pas vivre dedans.

14. Comment décririez-vous votre style d’aménagement ?
Je qualifierais le style de « colorful modern-classic » avec quelques touches de « mid-century modern ». Je m’en tiens cependant rarement à des normes. Par chance, nous avons, mon compagnon et moi, des goûts similaires 😊.


15. Dans l’un de vos posts, vous écrivez que vous aimez « tout ce qui est hors du commun ». Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ?
Eh bien, je crois que mon penchant pour le hors du commun est inné :D
En matière de déco : Je suis fascinée par des meubles et des objets que l’on ne trouve pas dans chaque intérieur. Des meubles et des objets qui racontent une histoire ou qui sont simplement différents de ce que nous dictent les tendances.
J'aime également l'association de l'ancien et du contemporain. C’est ainsi que nous avons la plupart du temps décoré notre maison.

16. Où trouvez-vous ces trésors si particuliers ?
J'aime bien fouiller sur des plateformes de seconde main ou de vente aux enchères. Nos tabourets de bar dans la cuisine viennent, par exemple, d’un restaurant viennois, j’ai également trouvé la lampe design au-dessus de l’îlot en seconde main à un prix très avantageux. Mais je trouve aussi parfois mon bonheur dans les marchés aux puces. Lors de nos dernières vacances dans le sud de la France, nous avons déniché trois tableaux sur un marché hebdomadaire.

17. Que signifie pour vous la vie dans la cuisine ?
Étant donné que nous avons emménagé il y a quelques mois seulement, je ne peux pas vraiment répondre à cette question. Compte tenu de l'agencement ouvert, la cuisine n’est pas seulement le lieu où l’on cuisine et où l’on mange, elle invite aussi au bien-être. Cet aspect est important pour moi dans toutes les pièces.